Afrique Ameriques Asie Europe Moyen-Orient Internet Nations unies
 


Reporters sans frontières rend publique sa "liste noire" des ennemis de la liberté de la presse

La "liste noire" recense les noms de tous les individus s’étant rendus personnellement coupables de crimes ou de délits graves à l’encontre de journalistes ou de médias et qui continuent d’échapper à la justice.

L’organisation demande aux autorités des pays concernés que des enquêtes sérieuses et impartiales soient menées sur ces affaires et que les responsables soient jugés et sanctionnés.

Pérou


Liste noire dans ce pays :
Pinedo Rolando et Fernández Rengifo Fernando (Fonctionnaires municipaux)
Agression
Henry Pulido Gómez (Reponsable de l’entreprise de construction Servicios Generales Sosa)
Agression
Les frères Gilfor et Gib Alva Sotomayor (Fils du directeur de l’Université Los Angeles, de Pomabamba)
Agression
 

Liste noire : Pérou
 

Auteur : Pinedo Rolando et Fernández Rengifo Fernando 
Fonction : Fonctionnaires municipaux 
Type d'atteinte : Agression
Lieu : Yurimaguas , Pérou
Date : 2 mai 2005
Etat de la procédure : Aucune procédure en cours
Nom et média de la victime : José Antonio Simons Cappa, de la revue El Huinsho

Récit de l'affaire :
Le 2 mars 2005, deux fonctionnaires de la mairie d’Alto Amazonas (nord-est amazonien), Rolando Pinedo et Fernando Fernández Rengifo, ont sévèrement frappé José Antonio Simons Cappa, directeur de la revue El Huinsho, et lui ont arraché sa caméra. Le journaliste souhaitait filmer une réunion publique à laquelle participait le maire d’Alto Amazonas Leonardo Inga Vásquez. Le journaliste enquêtait depuis quelque temps sur l’implication du maire dans plusieurs affaires de corruption. Ce dernier a nié toute implication dans l’agression du journaliste. http://www.rsf.org/article.php3 ?id_article=12813