Afrique Ameriques Asie Europe Moyen-Orient Internet Nations unies
 


Reporters sans frontières rend publique sa "liste noire" des ennemis de la liberté de la presse

La "liste noire" recense les noms de tous les individus s’étant rendus personnellement coupables de crimes ou de délits graves à l’encontre de journalistes ou de médias et qui continuent d’échapper à la justice.

L’organisation demande aux autorités des pays concernés que des enquêtes sérieuses et impartiales soient menées sur ces affaires et que les responsables soient jugés et sanctionnés.

Brésil


Liste noire dans ce pays :
Flávio Rogerío de Oliveira, Adriano Gomes da Silva et un dénommé "Cláudião" (Sympathisants du Parti des travailleurs)
Agression
 

Liste noire : Brésil
 

Auteur : Flávio Rogerío de Oliveira, Adriano Gomes da Silva et un dénommé "Cláudião" 
Fonction : Sympathisants du Parti des travailleurs 
Type d'atteinte : Agression
Lieu : São Paulo , Brésil
Date : 22 juin 2005
Etat de la procédure : Aucune procédure en cours
Nom et média de la victime : Lúcio Storm et Gilmário Batista, de la télévision Globo

Récit de l'affaire :
Les deux reporters réalisaient un reportage sur des dissensions au sein du Parti des travailleurs (PT), lorsque trois hommes ont surgi en criant "Mensonge, mensonge". Ils ont ensuite donné des coups de pieds dans le camion de tournage avant de s’en prendre aux journalistes. Lúcio Storm a eu les ligaments de la main droite sectionnés et des blessures aux genous. Le cameraman Gilmário Batista a filmé l’agression, permettant à la police d’identifier les agresseurs.