Afrique Ameriques Asie Europe Moyen-Orient Internet Nations unies
 


Pour la libération des professionnels des médias retenus en otage en Irak
Irak

Au moins 77 journalistes et collaborateurs de presse ont été enlevés en Irak depuis mars 2003. 23 d’entre eux ont été exécutés, 40 ont été libérés et 13 sont toujours entre les mains de leurs ravisseurs. Plusieurs mois après leur enlèvement, on reste sans nouvelles d’eux. Les autorités se sont montrées incapables de libérer les otages et de mener les enquêtes policières sur ces enlèvements à répétition. On a aujourd’hui de moins en moins d’espoirs de les retrouver vivants.

Ces 14 professionnels des médias sont :

-  Talal Mohammed, journaliste et photographe de l’agence américaine Associated Press, enlevé le 28 juillet 2007 à Baqouba
-  Rim Zeid, journaliste de Sumariya TV, enlevée le 1er février 2006 à Bagdad
-  Marouane Khazaal, journaliste de Sumariya TV, enlevé le 1er février 2006 à Bagdad
-  Salah Ali Al Gharraoui, comptable de l’AFP, enlevé le 4 avril 2006 à Bagdad
-  Bilal Abdelrahman Al-Obeidi, journaliste de l’AFP enlevé le 14 août 2006 à Bagdad
-  Mohammed Abderrahmane journaliste de la radio Dijla, enlevé en septembre 2006 à Bagdad
-  Samir Ali Saoud, rédacteur en chef adjoint de Sada Bagdad, enlevé le 25 décembre 2006 à Bagdad
-  Akil Majid Adnane, comptable de Al Sabah, enlevé le 9 janvier 2007 à Bagdad
-  Karim Sabri Sharar Al-Roubaï, journaliste de Al-Dawa, enlevé le 11 janvier 2007 à Bagdad
-  Ihab Mohammed, employé d’Al-Hurra, enlevé le 14 février 2007 à Bagdad
-  Talal Hachim Birkdar, journaliste de Al-Diyar, enlevé le 3 mars 2007 à Kirkouk
-  Thamir Sabri, chauffeur de la radio Dijla, enlevé le 17 mars 2007 à Bagdad
-  Karim Manhal, présentateur de la radio Dijla, enlevé le 17 mars 2007 à Bagdad
-  Salam Al-Soudani, journaliste d’Al-Zaoura, enlevé le 9 mai 2007 à Bagdad


 

"Monsieur l’Ambassadeur d’Irak,

Je me permets d’attirer votre attention sur le cas de treize journalistes retenus en otage en Irak depuis de nombreux mois. Leurs familles, qui n’ont reçu aucune nouvelle d’eux depuis leur enlèvement, vivent des moments très difficiles. Je vous demande donc d’intervenir auprès de votre gouvernement afin qu’il agisse en faveur de leur libération immédiate.

Veuillez agréer, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de ma haute considération."



Identifiants personnels

Si vous avez un site Web, vous pouvez l'indiquer ci-dessous

Lien hypertexte (optionnel)