Afrique Ameriques Asie Europe Moyen-Orient Internet Nations unies
 
LaosChoummaly Sayasone
chef de l’Etat

(JPEG) Désigné chef de l’Etat et chef du Parti populaire révolutionnaire lao en juin 2006, Choummaly Sayasone a bloqué toute ouverture dans le domaine de l’information, condamnant les médias à relayer docilement la propagande officielle. Cet ancien ministre de la Défense a organisé, quelques semaines après son arrivée au pouvoir, une conférence pour rappeler aux responsables des médias quelle était “la politique du Parti envers les journalistes”. Le journal du parti unique, Paxaxon (Peuple), qui se définit comme une “publication révolutionnaire élaborée par le peuple et pour le peuple”, consacre la plupart de ses unes au chef de l’Etat. Soucieux de ne pas être exposé à la critique, Choummaly Sayasone exige que les journalistes reprennent uniquement les dépêches de l’agence de presse officielle Khaosan Pathet Lao lorsqu’ils parlent de lui. Comme ses prédécesseurs, Choummaly Sayasone est issu des rangs de l’armée lao. Il prête une attention spéciale à la presse étrangère, empêchée de couvrir librement la situation de la minorité Hmong, toujours pourchassée par les autorités. Le chef de l’Etat a refusé de gracier deux Hmongs emprisonnés depuis 2003 pour avoir servi de guides à deux reporters européens.

Prédateurs
Derrière les violations de la liberté de la presse se cachent des responsables et des commanditaires. Qu’ils soient président, ministre, chef d’état-major, chef religieux ou leader d’un groupe armé, ces prédateurs de la liberté de la presse ont le pouvoir de censurer, emprisonner, enlever, torturer et, dans les pires des cas, assassiner des journalistes. Pour mieux les dénoncer, Reporters sans frontières dresse leurs portraits.

Groupes islamistes armés
Afghanistan, Irak, Pakistan
Abdallah Ibn Al-Saoud
Arabie saoudite
Ilham Aliev
Azerbaïdjan
Alexandre Loukachenko
Bélarus
Than Shwe
Birmanie
Hu Jintao
Chine
"Aigles noirs"
Colombie
FARC
Colombie
Kim Jong-il
Corée du Nord
Raúl Castro
Cuba
Issaias Afeworki
Erythrée
ETA
Espagne
Yahya Jammeh
Gambie
Teodoro Obiang Nguema
Guinée Equatoriale
Ali Khamenei
Iran
Mahmoud Ahmadinejad
Iran
Les forces de défense israéliennes
Israël
Noursultan Nazarbaïev
Kazakhstan
Mouammar Kadhafi
Libye
Police Star Force
Maldives
Cartels de la drogue
Mexique
Groupes armés
Népal
State Security Service (SSS)
Nigeria
Islam Karimov
Ouzbékistan
Vladimir Poutine
Russie
Paul Kagame
Rwanda
Al-Shabaab
Somalie
Mohamed Dhere et Mohamed Warsame Darwish
Somalie
Gotabhaya Rajapakse, secrétaire d’Etat à la Défense
Sri Lanka
Bachar el-Assad
Syrie
La Force exécutive
Territoires palestiniens, Bande de Gaza
Les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne
Territoires palestiniens, Cisjordanie
Zine el-Abidine Ben Ali
Tunisie
Gourbangouly Berdymoukhamedov
Turkménistan
Nong Duc Manh
Vietnam
Robert Mugabe
Zimbabwe