Afrique Asie Europe Moyen-Orient Internet Nations unies
 
Colombie22.05.2007

Paramilitaires : des ‘Aigles noirs’ prêts à fondre sur la presse

De mars 2003 à mars 2006, 30 000 paramilitaires, autrefois recrutés comme supplétifs de l’armée pour faire pièce aux guérillas d’extrême gauche, ont fait l’objet d’un processus de démobilisation engagé par le président de la République Alvaro Uribe. Pourtant, bien peu de ces miliciens se sont réellement réinsérés dans la société civile, et beaucoup, se livrant au narcotrafic, continuent de semer la terreur, en particulier contre les médias locaux. Votée en juillet 2005, la loi Justice et Paix, en prévoyant cinq à huit ans de prison pour les crimes les plus graves, leur garantit une impunité quasi totale.

En 2006, les prétendus “démobilisés” se sont rendus coupables de deux assassinats de journalistes, dont celui de Gustavo Rojas Gabalo dit “El Gaba”, de Radio Panzenú, le 4 février 2006 à Montería (Nord-Ouest). Très présents dans les départements de la côte caraïbe, des groupes reconstitués, comme celui des “Aigles noirs”, ont mené plusieurs opérations d’intimidation contre des rédactions, forçant une dizaine de journalistes à l’exil.

A l’heure où le gouvernement d’Alvaro Uribe est éclaboussé par un scandale pour ses liens avec le paramilitarisme - liens parfois confirmés par certains chefs paramilitaires eux-mêmes, comme Salvatore Mancuso, Reporters sans frontières a voulu évaluer l’impact réel du processus de démobilisation sur l’activité des journalistes. Du 28 avril au 5 mai, profitant de la Journée internationale de la liberté de la presse célébrée à Medellín, l’organisation est rendue en Colombie et notamment à Montería, vivier du paramilitarisme.

Rencontrant des journalistes locaux ou nationaux, en activité ou en exil, des hommes politiques, des militants d’organisations de défense des droits de l’homme et de la liberté d’expression, Reporters sans frontières a pu constater le poids persistant de la menace paramilitaire et l’autocensure à laquelle elle contraint les journalistes locaux. L’organisation s’inquiète également des pressions pesant sur certains médias au niveau gouvernemental, et de l’inégal traitement des journalistes qui vivent et travaillent dans l’insécurité.

Ce rapport, consacré aux paramilitaires, n’exonère en rien les mouvements de guérilla de leur responsabilité dans les attaques contre la presse en Colombie. Si Reporters sans frontières a enlevé de sa liste des prédateurs l’Armée de libération nationale (ELN), actuellement en pourparlers de paix avec le gouvernement, l’organisation y a maintenu les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), au même titre que les paramilitaires.

PDF - 1 Mo
Rapport Colombie




Les informations actualisées sur les journalistes cubains emprisonnés
Communiqués Amériques
3.06 - Honduras
Le journaliste Andrés Torres, séquestré pendant dix-huit jours, libéré après paiement d’une rançon
3.06 - Etats-Unis / Egypte
Reporters sans frontières demande à Barack Obama d’évoquer la liberté d’expression en Egypte lors de son allocution du 4 juin au Caire
29.05 - Venezuela
Acharnement gouvernemental contre la chaîne Globovisión : lettre ouverte au Président Hugo Chávez
27.05 - Mexique
Un journaliste spécialiste de faits-divers assassiné dans l’État de Durango
20.05 - Cuba
“N’importe qui peut naviguer sur Internet... sauf s’il est cubain”

les archives Amériques
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000

Rapports
17.03.2008 - Cuba
Cinq ans après le ‘Printemps noir’, les journalistes indépendants font de la résistance
5.06.2007 - Venezuela
Fermeture de Radio Caracas Televisión : la consolidation d’une hégémonie médiatique
19.10.2006 - Cuba
Internet à Cuba : un Réseau sous surveillance
16.03.2006 - Cuba
18 mars 2003 - 18 mars 2006 : trois ans après le printemps noir, la presse indépendante refuse de rester dans l’ombre
21.06.2005 - Mexique
Assassinat, impunité et autocensure : la dure condition des journalistes frontaliers
6.07.2004 - Haïti
La liberté de la presse retrouvée : un espoir à entretenir
25.06.2003 - Cuba
Les correspondants étrangers sous étroite surveillance
25.06.2003 - Cuba
L’exception catholique
20.06.2003 - Cuba
Internet sous surveillance
10.04.2003 - Venezuela
Entre autoritarisme du Président et intolérance des médias
20.12.2002 - Colombie
Arauca : l’information en danger
5.12.2002 - Cuba
L’information, chasse gardée de l’Etat
3.10.2002 - Brésil
Bahia : une culture de l’impunité ? Enquête sur l’assassinat du journaliste Manuel Leal de Oliveira
10.09.2002 - Haïti
Zéro tolérance pour la presse : enquête sur l’assassinat du journaliste Brignol Lindor
22.11.2001 - Colombie
LA PRESSE "OBJECTIF MILITAIRE" : Les groupes armés contre la liberté de la presse
11.10.2001 - Etats-Unis
Entre tentation patriotique et autocensure
Les médias américains dans la tourmente de l’après-11 septembre
25.03.2001 - Haïti
Qui a tué Jean Dominique ?
1er.09.2000 - Cuba
Harcèlement, exil, incarcération
Une centaine de journalistes indépendants face à l’Etat

Signez les pétitions