Afrique Ameriques Asie Europe Moyen-Orient Internet Nations unies
 
 
Structure des charges et des produits | Utilisation des fonds | Consultation des comptes : comptes annuels au 31/12/2007

Structure des charges et des produits

L’exercice 2007 était porteur de deux enjeux majeurs pour l’association : trouver les moyens d’accompagner le développement de ses activités et absorber l’impact financier de l’acquisition de son siège social. D’un point de vue comptable, un changement est également intervenu : il a été décidé de reprendre en 2007 l’intégralité du montant auparavant placé en fonds dédiés, pour pouvoir l’affecter aux "réserves pour projets associatifs", qui ont pour objectif général de servir les missions statutaires de l’association et d’être mobilisables en tant que de besoin. Cette opération exceptionnelle a pour effet de majorer le résultat 2007 de 1 304 000 €.

Dans ce contexte, le total des produits de Reporters sans frontières et Reporters sans frontières International, tel qu’issu du suivi budgétaire, s’est élevé en 2007 à 5 842 327 €, et le total des charges à 4 087 890 €, soit un résultat de 1 754 437 €. En neutralisant l’effet de la reprise exceptionnelle des ressources affectées non utilisées et en maintenant les mécanismes comptables antérieurs, les produits se seraient établis à 4 538 327 €, soit une hausse de +16% par rapport à 2006, et les charges à 4 507 890 €, en augmentation de +17%, après affectation de 420 000 € aux fonds dédiés.

Pour mémoire, ces informations chiffrées, et celles présentées dans les paragraphes suivants, se fondent sur l’exécution budgétaire, dans un souci de compréhension et de comparabilité des exercices. Les données comptables sont quant à elles présentées sur la page qui leur est dédiée.
(Consulter nos comptes 2007)

(PNG)

Au cœur de l’action de Reporters sans frontières, la recherche et le travail de sensibilisation permettent de dénoncer les atteintes à la liberté de la presse et de mobiliser la presse internationale afin d’obtenir la libération de journalistes, la publication d’un journal censuré, ou la condamnation des responsables d’exactions graves à l’encontre des professionnels de la presse.

La recherche consiste à recueillir et à analyser l’information sur les atteintes à la liberté de la presse partout dans le monde, à organiser des missions d’enquête, à suivre la situation des journalistes emprisonnés.

Lorsque la liberté de la presse est gravement menacée dans un pays, Reporters sans frontières organise des missions d’enquête et d’assistance qui permettent de mieux connaître les conditions de travail des journalistes, d’enquêter sur des cas de journalistes emprisonnés ou assassinés et de rencontrer les autorités.

Le fonds d’assistance permet d’apporter une aide d’urgence médicale, juridique ou matérielle aux reporters et aux médias en difficulté.
(Pour en savoir plus sur le fonds d’assistance)

Les actions de sensibilisation ont pour objectif d’informer le public et de peser sur les gouvernements qui ne respectent pas le droit d’informer et d’être informé.

Deux publications annuelles, le bilan annuel et le classement mondial, mesurent le degré de liberté dont bénéficient les journalistes et les médias. Ils sont devenus des ouvrages de référence pour tous ceux qui s’intéressent à ces problématiques.

Trois albums de photographies ont été édités en 2007, le 3 mai, à l’occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse, en septembre et le 10 décembre pour la Journée de soutien aux journalistes emprisonnés et la Journée internationale des droits de l’homme.
(Pour en savoir plus sur les publications)

Il est à noter que la forte progression des charges de fonctionnement est liée à la hausse de la cotisation à Reporters sans frontières International et à l’impact de l’acquisition des locaux.

(PNG)

Ressources propres :

Au total, les ressources propres ont atteint 2 577 730 € en 2007, soit +20% par rapport à 2006, et ont représenté 58% des produits totaux (contre 57% en 2006).

Les ressources propres ont été constituées de :

-  la vente des trois albums de photographies et des trois calendriers de fin d’année, qui a progressé de +24% par rapport à 2006 et a concentré 80% des ressources propres. Les ventes cumulées des trois albums de Reporters sans frontières se sont établies à 230 000 exemplaires sur l’exercice 2007-2008, les excellents résultats de l’album consacré à Yann Arthus-Bertrand (96 000 exemplaires) permettant de compenser le moindre succès de l’album sur le 60è anniversaire du Festival de Cannes et l’impact mécanique de la commercialisation plus tardive (10 décembre au lieu de la deuxième quinzaine de novembre) de l’album « 100 photos de Sabine Weiss pour la liberté de la presse ».

-  le revenu de la publicité insérée dans les trois albums (18% des ressources propres),

-  les redevances sur la licence Reporters sans frontières.

Mécénat :

Le maintien du mécénat, c’est-à-dire le soutien d’institutions privées, françaises ou étrangères, entreprises comme fondations, à un niveau comparable, en valeur absolue, à celui de 2006, est lié au soutien de nouvelles institutions, comme le Sigrid Rausing Trust, et à deux recettes non récurrentes : le parrainage du Chti (guide de la région lilloise) et la dotation du « 2006 Asia Democracy & Human Rights Award » octroyé par la Taiwan Foundation for Democracy. Ces subventions complémentaires ont permis de compenser la baisse du mécénat d’entreprise, qui avait atteint un niveau exceptionnel en 2006.

Les entreprises qui aident Reporters sans frontières sont principalement sanofi aventis et la CFAO, tandis que la liste des fondations privées contient la Fondation Soros, le Center for a Free Cuba, la National Endowment for Democracy, le Sigrid Rausing Trust, la Overbrook Foundation et la Fondation de France.

Au total, le mécénat a concentré 20% des ressources consolidées de Reporters sans frontières, contre 24% en 2006.

Financements publics :

La part des subventions publiques (Premier Ministre, Ministère des Affaires étrangères, Organisation internationale de la Francophonie, Commission européenne et UNESCO) a cru de 9% en 2006 à 12% en 2007 du budget global.

Enfin, certains partenaires apportent une contribution en nature essentielle pour l’association :

Les albums de photographies de Reporters sans frontières existent grâce à une chaîne de partenaires :

Les NMPP, le SNDP et l’UNDP, le réseau Relay et Interforum Editis distribuent gratuitement nos albums de photographies.

France Loisirs diffuse, sans commission, les albums photos à ses adhérents via son réseau de librairies et son catalogue.

La Fnac, Carrefour, Casino, Monoprix, Cora, les sites Internet alapage.com, fnac.com et amazon.fr, A2Presse et plus de 300 librairies en France les proposent à leurs clients.

L’équipe de l’agence Saatchi & Saatchi conçoit et réalise toutes les campagnes de communication de Reporters sans frontières.

De nombreux médias apportent une importante contribution en offrant, tout au long de l’année, des espaces publicitaires pour les campagnes de communication de Reporters sans frontières.

Pour consulter les comptes 2006