Afrique Ameriques Asie Europe Internet Nations unies
 
Irak7.04.2009

Réduction de peine pour le lanceur de chaussures

Reporters sans frontières prend acte de la décision de la cour d’appel de Bagdad, le 7 avril 2009, de réduire de trois à un an de prison ferme la peine du journaliste irakien Mountazer al-Zaïdi.

« Cette décision positive constitue une avancée vers une justice équilibrée et compréhensive. La justice a enfin reconnu que Mountazer al-Zaïdi avait agi dans un contexte particulier de guerre, où de nombreux crimes restent impunis. Nous continuons à appeler à sa libération », a déclaré l’organisation.

D’après l’avocat du journaliste, Dhiya al-Saadi, les juges ont basé leur décision sur les motivations du journaliste, son jeune âge (30 ans), son casier judiciaire vierge et son bon comportement en prison, a rapporté l’Agence France-Presse.

Le journaliste devrait avoir fini de purger sa peine le 14 septembre prochain.


12.03 - Mountazer al-Zaïdi condamné à trois ans de prison

Reporters sans frontières déplore la condamnation ce jour de Mountazer Al-Zaïdi, journaliste de la chaîne irakienne Al-Baghdadia, à trois ans de prison pour « offense à un chef d’Etat étranger lors d’une visite officielle », en vertu des articles 223, 225 et 227 du code pénal irakien.

« Nous regrettons évidemment que le journaliste ait usé de ce procédé pour protester contre la politique du président américain. Rien ne justifie cependant cette peine de prison. Dans un pays où tant d’assassins de journalistes échappent à la justice, cette condamnation est cynique. Nous appelons à la libération de Mountazer Al-Zaïdi », a déclaré l’organisation.

Mountazer Al-Zaïdi a été arrêté le 14 décembre 2008 pour avoir lancé ses chaussures sur George W. Bush en pleine conférence de presse, organisée à Bagdad lors d’une visite du président américain. Ouvert le 19 février, le procès avait été ajourné en raison d’un débat sur la nature de la visite de George W. Bush en Irak. Les avocats du journaliste avaient en effet mis en avant que le président américain effectuait une visite « surprise », et non une « visite officielle ».

Mountazer Al-Zaïdi avait plaidé « non coupable ». « Ma réaction était naturelle, comme celle de n’importe quel Irakien, face au responsable des crimes commis en Irak », a-t-il indiqué au juge. En vertu du code pénal irakien, il encourait une peine pouvant aller jusqu’à quinze ans de prison.




dans ce pays
1er.06 - Irak
Un journaliste tué et trois autres blessés dans des attentats à la bombe
28.05 - Irak
Actions en justice du Premier ministre contre la presse : un pas en avant, un pas en arrière
22.05 - Irak
Réouverture de l’enquête sur la mort de Couso
20.05 - Irak
Attaques sur Internet : Le gouvernement irakien poursuit sa campagne contre les médias indépendants
15.05 - Irak
Abandon des plaintes contre deux quotidiens
dans le rapport annuel
Irak - Rapport annuel 2008
Irak - Rapport annuel 2007
Irak - Rapport annuel 2006

Communiqués Maghreb / Moyen-Orient
3.06 - Libye
Les rares médias indépendants placés sous contrôle gouvernemental
2.06 - Liban
Quatre ans après l’assassinat de Samir Kassir, "les investigations sont au point mort"
29.05 - Territoires palestiniens
La presse palestinienne, à nouveau victime des tensions politiques
28.05 - Yémen
Acharnement des autorités contre la presse : Reporters sans frontières en appelle à la Présidence
27.05 - Iran
Libération d’un journaliste

les archives maghreb /moyen-orient
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000

rapports
15.02 - Israël / Gaza
Opération « Plomb durci » : le contrôle de l’information est un objectif militaire
11.02 - Tunisie
"Tunisie, le courage d’informer" : Reporters sans frontières à la rencontre de journalistes sous haute surveillance
19.03 - Irak
Cinq ans après le début de la guerre, des centaines de journalistes contraints à l’exil
Archives rapports de mission

Signez les pétitions
4.05 - Egypte
Kareem Amer
16.11 - Syrie
Michel Kilo
31.05 - Irak
Pour la libération des professionnels des médias retenus en otage en Irak