Afrique Ameriques Asie Europe Moyen-Orient Internet Nations unies
 


Suwicha Thakor
Thaïlande

Suwicha Thakor

(PNG)
Suwicha Thakor

Suwicha Thakor a été condamné à dix ans de prison par la Cour criminelle de Ratchada (nord-est de Bangkok), le 3 avril 2009,pour “crime de lèse-majesté”. Il a publié en ligne divers contenus portant atteinte à la monarchie. Il est détenu à la prison de Klong Prem (Bangkok), depuis le 14 janvier.

“Le crime de lèse-majesté est devenu une arme de répression massive en Thaïlande. La peine qui lui a été infligée est contraire à la liberté d’expression sur Internet. Et hors de toute proportion avec les faits reprochés à Suwicha Thakor. Nous demandons sa libération et appelons le gouvernement à amender cette loi, qui donne lieu à des abus inadmissibles”, a déclaré l’organisation.


Télécharger le rapport "Son intouchable Majesté - Censure et emprisonnement : les abus au nom du crime de lèse-majesté" publié le 9 février 2009

PDF - 244.3 ko
Son intouchable Majesté

 

Monsieur l’Ambassadeur,

Reporters sans frontières, organisation internationale de défense de la liberté de la presse, souhaiterait attirer votre attention sur le cas de Suwicha Thakor. Cet homme de 34 ans a été condamné à dix ans de prison pour “crime de lèse-majesté” après avoir envoyé des photos retouchées du roi Bhumipol Adulyadej par Internet. La condamnation dont il est l’objet inquiète les militants des droits de l’homme tant en Thaïlande qu’à l’étranger. Cette affaire risque de ternir l’image de la Thaïlande et pourrait suggérer un pays peu tolérant et fermé à la liberté de la presse.

La sanction prise à l’encontre de Suwicha Thakor nous paraît disproportionnée. Nous vous prions, Monsieur l’Ambassadeur, de bien vouloir agir auprès de votre gouvernement pour obtenir la révision de cette condamnation.



Identifiants personnels

Si vous avez un site Web, vous pouvez l'indiquer ci-dessous

Lien hypertexte (optionnel)

Un message, un commentaire ?