Afrique Ameriques Asie Moyen-Orient Internet Nations unies
 
Russie2.06.2009

Une journaliste russe, condamnée pour avoir révélé des faits de torture, demande l’asile en Finlande

Elena Maglevannaïa, journaliste récemment condamnée par la justice russe à 200 000 roubles d’amende (environ 4 600 euros), après la publication d‘articles relatifs aux tortures subies par un prisonnier tchétchène, a demandé l’asile politique en Finlande. La journaliste y participait à un Forum civique organisé à Helsinki par l’organisation finlandaise de défense des droits de l’homme Finnrosforum. Elle attend désormais l’examen de sa demande dans un centre d’accueil.

Le 13 mai, Elena Maglevannaïa a été condamnée à payer une amende d’environ 4 600 euros et à publier un démenti, pour “avoir répandu de fausses informations portant atteinte à l’honneur de l’administration pénitentiaire”. Des poursuites avaient été intentées contre elle, à la suite de la publication de plusieurs articles consacrés à la torture dans les prisons russes. Elle avait particulièrement décrit les mauvais traitements subis par Zubaïr Zubairaïev, détenu à Volgograd depuis 2007. Elena Maglevannaïa avait annoncé sa volonté de faire appel de sa condamnation.


20 mai 2009

Une journaliste ayant dénoncé la torture en prison condamnée à deux cent mille roubles d’amende

Le 13 mai, la journaliste Elena Maglevannaïa a été condamnée à deux cent mille roubles d’amende (environ 4 500 euros environ) et à la publication d’un démenti pour avoir, selon la justice, « répandu de fausses informations portant atteinte à l’honneur de l’administration pénitentiaire ». La jeune femme a publié sur le site Vestnikcivitas plusieurs articles consacrés à la torture dans les établissements pénitentiaires russes, dont certains étaient consacrés à la situation de Zubaïr Zubairaïev, un Tchétchène détenu à Volgograd. Elena Maglevannaïa a annoncé qu’elle ferait appel de cette décision et n’avait nullement l’intention de revenir sur ses déclarations par un démenti.

“La logique de cette décision de justice nous échappe. Puisqu’il s’agit de graves accusations de torture sur un détenu, pourquoi punir une journaliste plutôt que d’aller au fond de l’affaire et examiner toutes les preuves, à commencer par les déclarations du prisonnier ?”, a déclaré Reporters sans frontières.

“Si les preuves sont suffisantes, alors la justice doit engager une enquête non contre la journaliste mais sur ces pratiques inhumaines. L’honneur de l’administration pénitentiaire serait mieux défendu ainsi qu’en faisant taire ceux qui dénoncent les mauvais traitements dont sont victimes des prisonniers”, a poursuivi l’organisation de défense de la liberté de la presse.

Zubaïr Zubairaïev résidait jusqu’en 2007 en Autriche, où il a obtenu le statut de réfugié. En 2007, il décide de rentrer en Tchétchénie, mais il est rapidement arrêté et sa famille est alors sans nouvelles de lui. Il figure alors sur les listes des personnes disparues. En août 2007, il est condamné à cinq ans d’emprisonnement pour “agression d’un membre des forces de l’ordre” et incarcéré à Volgograd, d’où il reprend contact avec sa soeur. Il l’informe alors des mauvais traitements qu’il subit.

Des défenseurs des droits de l’homme réussissent à visiter la colonie et à photographier les blessures du jeune homme. En février 2009, ils organisent à Moscou une conférence de presse sur cette affaire, avec la participation de deux figures importantes de la défense des droits de l’homme, Lev Ponomariov (Pour les droits de l’homme) et Svetlana Gannoushkina (Solidarité civile). A partir de janvier 2009, Elena Maglavennaïa publie plusieurs articles sur la torture dans les prisons russes et sur le cas de Zubaïr Zubairaïev. L’administration pénitentiaire porte alors plainte contre cette dernière.





dans ce pays
1er.05 - Russie
Un journaliste dans le coma après avoir été agressé : Reporters sans frontières "bouleversée"
10.04 - Russie
Les autorités referment l’ enquête sur la mort d’un journaliste de Novaïa Gazeta
1er.04 - Russie
Nouvelle mort suspecte d’un journaliste de la presse locale et agression d’un militant des droits de l’homme
16.03 - Russie
Le Parquet général de Russie poursuit la responsable des services de migration en Tchétchénie pour délivrance illégale de passeport au tueur présumé d’Anna Politkovskaïa
27.02 - Russie
Affaire Beketov : les autorités de la ville de Khimki tentent d’empêcher les habitants d’accéder à l’information dénoncée par le journaliste
dans le rapport annuel
Russie - Rapport annuel 2008
Russie - Rapport annuel 2007
Russie - Rapport annuel 2006

Communiqués Europe
4.06 - Kosovo
La diffusion de Rrokum TV toujours suspendue par IPKO
2.06 - Turquie
La journaliste Aylin Duruoglu injustement incarcérée depuis un mois !
2.06 - Ukraine
Mort d’un témoin clé de l’affaire Gongadze : “Un coup dur de plus dans la recherche de la vérité”, selon Reporters sans frontières
29.05 - France
Le parquet fait appel de la relaxe de la journaliste Isabelle Cottenceau : Reporters sans frontières « consternée »
28.05 - France
Le retrait de Choc annulé, mais la photo devra être occultée. Une décision “regrettable”, selon Reporters sans frontières

les archives europe
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000

Rapports
5.02.2009 - Bulgarie
Entre résignation et résistance : la presse à l’épreuve
28.01.2009 - Russie
Rapport d’enquête : Le double assassinat à Moscou aurait un lien avec l’agression du journaliste Mikhaïl Beketov
27.06.2008 - Turquie
Rapport d’enquête sur la détention du journaliste Haci Bogatekin : emprisonné depuis plus de deux mois, il risque dix ans et demi de prison
Archives rapports de mission

Signez les pétitions
Ouzbékistan
Jusuf Ruzimuradov
France
Presse Libre ! Signez l’"Appel de la Colline" de Mediapart et Reporters sans frontières