Ameriques Asie Europe Moyen-Orient Internet Nations unies
 
Somalie22.05.2009

Un journaliste tué dans un affrontement entre forces gouvernementales et insurgés islamistes

Reporters sans frontières exprime sa tristesse après la mort, en plein cœur de Mogadiscio, de Abdirisak Warsameh Mohamed, journaliste à Radio Shabelle, le 22 mai 2009. Cet incident est survenu alors que l’armée somalienne a lancé une offensive dans la capitale contre les insurgés islamistes "Al-Shabaab".

"Nous adressons nos condoléances à la famille de ce journaliste ainsi qu’à l’équipe de Radio Shabelle qui perd à nouveau un des siens. Cette nouvelle mort tragique rappelle combien les civils sont exposés face à une situation sécuritaire extrêmement volatile et inquiétante. Quand ils ne sont pas délibérément visés, les journalistes somaliens ne sont pas à l’abri de la violence et des combats faisant rage dans le pays", a déclaré l’organisation.

Le 22 mai, Abdirisak Warsameh Mohamed a été tué de plusieurs balles à la poitrine, aux alentours du marché de Bakara (quartier sud de Mogadiscio), fief de la milice islamiste armée "Al-Shabaab". Selon le directeur de Radio Shabelle, Mukhtar Mohamed Hirabe, le journaliste se rendait à la station et traversait une route au niveau du commissariat de police Wardhigley lorsqu’il a été abattu. Son corps est resté à terre pendant près d’une heure sans que personne puisse l’approcher, en raison de la violence des combats.

Les forces gouvernementales somaliennes viennent d’attaquer trois quartiers de la capitale tenus par les combattants Shabaab - Tarbunka, Bakara et Howlwadag. Rien ne permet pour l’instant d’affirmer que Abdirisak Warsameh Mohamed aurait été pris pour cible en raison de son travail de journaliste. Celui-ci a pu être victime de balles perdues, comme plusieurs civils touchés au cours de ces affrontements.

Après Hassan Mayow Hassan, journaliste à Radio Shabelle, et Saïd Tahlil, directeur de Radio HornAfrik, Abdirisak Wasameh Mohamed est le troisième journaliste tué en Somalie depuis le début de l’année 2009. Avec onze journalistes tués depuis 2007, ce pays est le plus meurtrier d’Afrique pour les médias.




dans ce pays
3 . 06 - Somalie
Reporters sans frontières extrêmement préoccupée après l’enlèvement d’un directeur de télévision
26 . 05 - Somalie
Un journaliste de radio tué par un milicien, le quatrième depuis le début de l’année
29 . 04 - Somalie
Naissance d’une source d’information neutre : l’agence de presse somalienne indépendante
27 . 04 - Somalie
Une radio fermée et trois journalistes arrêtés par la milice islamiste Al-Shabaab
17 . 04 - Somalie
Un journaliste du Puntland libéré après 20 jours de détention
dans le rapport annuel
Somalie - Rapport annuel 2008
Somalie - Rapport annuel 2007
Somalie - Rapport annuel 2006

Communiqués Afrique
27 . 05 - Gabon
Les autorités imposent un black-out médiatique sur la santé du président Omar Bongo
22 . 05 - Madagascar
Le journaliste de Radio Mada relâché après deux semaines de détention
22 . 05 - Sierra Leone
Une journaliste soumise au racket judiciaire
21 . 05 - Soudan
Reporters sans frontières et Salih Mahmoud Osman, lauréats du Prix Sakharov, demandent le réexamen du projet de loi sur la presse
20 . 05 - Malawi
Une radio suspendue et quatre de ses employés arrêtés en marge des élections

les archives Afrique
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000

rapports de missions
18 . 03 . 2009 - République démocratique du Congo
"Bukavu, la cité des meurtres" : rapport d’enquête sur les assassinats de journalistes dans la capitale du Sud-Kivu
21 . 05 . 2008 - Erythrée
Enquête sur Naizghi Kiflu, l’éminence grise du dictateur
6 . 03 . 2008 - Kenya
"L’Expérience des limites" : les médias dans la tourmente d’une élection gâchée
Archives rapports de mission


Signez les pétitions
Erythrée
Pour la libération de dix journalistes emprisonnés