Afrique Ameriques Asie Europe Moyen-Orient Internet Nations unies
 


Jusuf Ruzimuradov
Ouzbékistan

Rédacteur en chef de Erk, dernier journal d’opposition publié en Ouzbékistan jusqu’à son interdiction par les autorités en 1993, Jusuf Ruzimuradov a été arrêté le 18 août 1999, dans le cadre de la vague de répression qui s’est abattue sur les opposants après l’attentat manqué contre le président Islam Karimov, le 16 février 1999, à Tachkent.

Reconnu coupable de "tentative de renversement du pouvoir par la force", de "participation à une organisation illégale" et d’"insulte par voie de presse" envers le président du pays, le journaliste a été condamné à huit ans de prison.

Selon l’organisation américaine Human Rights Watch (HRW), Jusuf Ruzimuradov et les cinq personnes inculpées le même jour que lui, ont été "cruellement et continuellement torturés" au cours de leur détention.

Parrains :

France : Le Républicain lorrain


 

"Monsieur l’Ambassadeur d’Ouzbekistan,

Je me permets d’attirer votre attention sur le cas de Jusuf Ruzimuradov, arrêté le 18 août 1999.

A notre connaissance, ce journaliste n’a fait qu’exercer son droit à informer, garanti par l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Je vous demande donc d’intervenir auprès de votre gouvernement afin d’obtenir sa libération immédiate.

Veuillez agréer, Monsieur l’Ambassadeur, l’expression de ma haute considération."



Identifiants personnels

Si vous avez un site Web, vous pouvez l'indiquer ci-dessous

Lien hypertexte (optionnel)


image 150 x 40 (GIF)