Afrique Ameriques Asie Europe Internet Nations unies
 
Irak3.04.2003

Les autorités irakiennes empêchent les journalistes de travailler

"Les autorités irakiennes ont une attitude scandaleuse, méprisante et hostile, envers les journalistes étrangers qui couvrent la guerre depuis Bagdad et les autres villes du pays", a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de Reporters sans frontières. "Quatre journalistes accusés d’espionnage ont été jetés en prison pendant une semaine, une dizaine d’autres ont été expulsés depuis le début de la guerre et maintenant deux reporters de la chaîne qatarie Al-Jazira sont interdits de travailler dans le pays. Les restrictions imposées sur le travail des journalistes étrangers sont intolérables : les visites guidées en bus organisées par les autorités sont insuffisantes et ne répondent pas aux critères minima de liberté des médias qui sont les nôtres", a-t-il ajouté.

Le ministère irakien de l’Information a interdit, le 2 avril 2003, au correspondant d’Al-Jazira à Bagdad, Diyar al-Omari, de poursuivre son travail et a ordonné à un autre reporter de la chaîne, Tayssir Allouni, de quitter le pays immédiatement. La chaîne Al-Jazira a déclaré regretter cette décision et annoncé qu’elle suspendait le travail de couverture de la guerre de tous ses correspondants présents en Irak. En raison d’accords commerciaux avec d’autres chaînes, Al-Jazira continuera de diffuser des images mais ses équipes à Bagdad, Bassorah et Mossoul ont cessé de travailler.

Le même jour, les autorités irakiennes ont relâché et reconduit à la frontière jordanienne quatre journalistes accusés d’espionnage pour le compte des Etats-Unis. Appréhendés à l’hôtel Méridien Palestine où ils logeaient, Matthew McAllester et Moises Saman du quotidien new-yorkais Newsday, ainsi que deux photographes indépendants - Molly Bingham et Johan Spanner - ont été détenus pendant une semaine dans la prison d’Abou Ghreib, à la périphérie de Bagdad.

Le journaliste Peter Wilson et le photographe John Feder du journal basé à Londres The Australian ainsi que leur interprète libano-britannique Steward Innes ont été appréhendés mardi 1 avril 2003 à Bassorah et escortés jusqu’à Bagdad. Ils sont consignés à l’hôtel Méridien Palestine, à Bagdad, pour être "entrés sans visa dans le pays" en attendant d’être probablement expulsés, comme d’autres confrères avant eux. Ces journalistes non incorporés sont entrés en Irak depuis le Koweït le mercredi 26 mars 2003 et ont été tout d’abord poursuivis par la police militaire britannique et américaine.

Sept journalistes italiens sont également confinés au Méridien Palestine depuis le 29 mars, sans autorisation de sortie, par les autorités irakiennes. D’après la rédaction du journal italien Corriere della Sera, les ordinateurs, les téléphones et les passeports des reporters ont été confisqués. Ils n’ont pas l’autorisation de travailler et sont dans l’attente d’une éventuelle expulsion. Les sept journalistes italiens détenus sont : Franco Battistini du Corriere della Sera, Ezio Pasero d’Il Messaggero, Luciano Gulli de Il Giornale, Leonardo Maisano du Sole 24 Ore de Milan, Toni Fontana du journal Unita à Rome, Lorenzo Bianchi du Il Resto del Carlino à Bologne, et Vittorio dell’Uva de Il Mattino à Naples.

Le 31 mars 2003, Ian McPhedran, du journal australien Daily Telegraph, a reçu l’ordre de quitter l’Irak pour avoir "enfreint les règles" en sortant de son hôtel sans escorte pour se rendre au ministère de l’Information bombardé à plusieurs reprises. Il a été expulsé d’Irak ainsi que Bonny Shoonakker, un reporter du quotidien sud-africain Sunday Times.




dans ce pays
1er.06 - Irak
Un journaliste tué et trois autres blessés dans des attentats à la bombe
28.05 - Irak
Actions en justice du Premier ministre contre la presse : un pas en avant, un pas en arrière
22.05 - Irak
Réouverture de l’enquête sur la mort de Couso
20.05 - Irak
Attaques sur Internet : Le gouvernement irakien poursuit sa campagne contre les médias indépendants
15.05 - Irak
Abandon des plaintes contre deux quotidiens
dans le rapport annuel
Irak - Rapport annuel 2008
Irak - Rapport annuel 2007
Irak - Rapport annuel 2006

Communiqués Maghreb / Moyen-Orient
3.06 - Libye
Les rares médias indépendants placés sous contrôle gouvernemental
2.06 - Liban
Quatre ans après l’assassinat de Samir Kassir, "les investigations sont au point mort"
29.05 - Territoires palestiniens
La presse palestinienne, à nouveau victime des tensions politiques
28.05 - Yémen
Acharnement des autorités contre la presse : Reporters sans frontières en appelle à la Présidence
27.05 - Iran
Libération d’un journaliste

les archives maghreb /moyen-orient
Archives 2009
Archives 2008
Archives 2007
Archives 2006
Archives 2005
Archives 2004
Archives 2003
Archives 2002
Archives 2001
Archives 2000

rapports
15.02 - Israël / Gaza
Opération « Plomb durci » : le contrôle de l’information est un objectif militaire
11.02 - Tunisie
"Tunisie, le courage d’informer" : Reporters sans frontières à la rencontre de journalistes sous haute surveillance
19.03 - Irak
Cinq ans après le début de la guerre, des centaines de journalistes contraints à l’exil
Archives rapports de mission

Signez les pétitions
4.05 - Egypte
Kareem Amer
16.11 - Syrie
Michel Kilo
31.05 - Irak
Pour la libération des professionnels des médias retenus en otage en Irak