Ameriques Asie Europe Moyen-Orient Internet Nations unies
 
Cap-Vert


-  Superficie : 4 030 km2.
-  Population : 436 000.
-  Langue : portugais (off.).
-  Nature de l’Etat : république unitaire.
-  Chef de l’Etat : Pedro Pires.

Cap-Vert - Rapport annuel 2003

On recense très peu d’atteintes à la liberté de la presse dans l’archipel. Cependant, il n’existe pas de réel pluralisme de l’information et l’Etat conserve son monopole sur la télévision.

Le Parti africain de l’indépendance du Cap-Vert (PAICV), au pouvoir, contrôle les principaux médias privés du pays. De ce fait, même s’il existe une vraie liberté de la presse dans le pays, le pluralisme de l’information n’est pas la règle. En dehors de quelques journaux et d’une ou deux radios, l’information est assez monocolore et avare de critiques envers l’action gouvernementale. Le peu de marge dont disposent les journalistes des médias publics et une forte autocensure au sein même de la presse privée ne font que renforcer cette tendance.

Un journaliste agressé
Le 27 février 2002, l’ex-ministre de l’Agriculture, José Manuel Pinto Monteiro, frappe au visage José Mário Correia, ancien journaliste de l’hebdomadaire A Semana et conseiller de presse de la présidence. Les deux hommes s’étaient rendus au tribunal de Praia à la suite d’une plainte déposée par l’ancien ministre contre le journaliste. Ce dernier était accusé d’avoir publié un article sur le "financement frauduleux de Caixa Economica [une banque]" impliquant M. Monteiro. Le tribunal a rejeté les accusations de "diffamation" et "injures" invoquées par l’ancien membre du gouvernement.

Pressions et entraves
Le 12 août 2002, la directrice de la télévision nationale du Cap-Vert, Maria Rosario da Luz, est démise de ses fonctions par le conseil d’administration de la chaîne. Elle est accusée d’avoir suscité des "relations tendues entre le personnel de la télévision et les membres du conseil d’administration".



  liste pays afrique
Introduction Afrique - Rapport annuel 2003
01.Introduction Afrique-Rapport annuel 2003
Actualisation Afrique
Afrique du Sud
Angola
Botswana
Burkina Faso
Burundi
Cameroun
Comores
Congo
Côte d’Ivoire
Djibouti
Eryhtrée
Ethiopie
Gabon
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée équatoriale
Guinée-Bissau
Kenya
Liberia
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Ouganda
R.D. Congo
République centrafricaine
Rwanda
Sénégal
Seychelles
Sierra Leone
Somalie
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Zimbabwe

see also
Rapport annuel 2003 Maghreb / Moyen-Orient
Rapport Annuel 2003 Amériques
Rapport annuel 2003 Europe
Rapport annuel 2003 Asie