Ameriques Asie Europe Moyen-Orient Internet Nations unies
 
Comores


-  Superficie : 2 170 km2.
-  Population : 727 000.
-  Langues : comorien, français.
-  Nature de l’Etat : république fédérale.
-  Chef de l’Etat : colonel Assoumani Azali.

Comores - Rapport annuel 2003

Un journaliste a été libéré après avoir passé près de cinq mois en détention. Les médias d’Etat restent très étroitement surveillés et contrôlés par le gouvernement central du colonel Assoumani Azali.

L’histoire des Comores est parsemée de coups d’Etat et de tentatives de renversement du pouvoir en place. Pour tenter d’y mettre fin, les autorités locales entament, à la fin de l’année 2001, une modification de la Constitution. Premier changement : le nom du pays devient l’Union des Comores. En mars 2002, le chef de l’Etat sortant est élu président de la toute jeune Union.
Habitué des coups d’Etat, le colonel Assoumani Azali connaît l’importance des médias dans son pays. Pour preuve, le 14juin au matin, en plein bras de fer avec le président régional de l’île de la Grande Comore, Abdou Soulé Elbak, le chef de l’Etat déploie brusquement l’armée autour de certains bâtiments publics de Moroni, dont la radio nationale. Aucune explication officielle n’est fournie. Il ne fait cependant aucun doute que le président de l’Union des Comores craint un affaiblissement de son pouvoir central au détriment des présidents locaux des trois îles qui composent le pays.
Quelques semaines plus tard, la situation se dégrade encore. Le 28 août, des affrontements opposent l’armée à une centaine de partisans d’Abdou Soulé Elbak. Le conflit a pour origine le partage du pouvoir entre le colonel Assoumani Azali et le président de la Grande Comore. Ibrahim Youssouf, cameraman de Radio France Outremer (RFO), est alors molesté par cinq militaires. Sa caméra est endommagée et sa cassette saisie. Le journaliste porte plainte pour coups et blessures, et entrave à la liberté de la presse.
Le seul point positif de cette année politiquement mouvementée est la libération, en février, en pleine campagne électorale, d’Izdine Abdou Salam, journaliste de Radio Karthala. Ce reporter avait été arrêté en novembre 2001 après avoir organisé un débat sur le projet de la nouvelle Constitution. Plusieurs intervenants avaient alors critiqué sévèrement le texte présenté par les autorités.



  liste pays afrique
Introduction Afrique - Rapport annuel 2003
01.Introduction Afrique-Rapport annuel 2003
Actualisation Afrique
Afrique du Sud
Angola
Botswana
Burkina Faso
Burundi
Cameroun
Cap-Vert
Congo
Côte d’Ivoire
Djibouti
Eryhtrée
Ethiopie
Gabon
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée équatoriale
Guinée-Bissau
Kenya
Liberia
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Ouganda
R.D. Congo
République centrafricaine
Rwanda
Sénégal
Seychelles
Sierra Leone
Somalie
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Zimbabwe

see also
Rapport annuel 2003 Maghreb / Moyen-Orient
Rapport Annuel 2003 Amériques
Rapport annuel 2003 Europe
Rapport annuel 2003 Asie