Afrique Ameriques Europe Moyen-Orient Internet Nations unies
 
Corée du Sud


-  Superficie : 99 484 km2.
-  Population : 47 069 000.
-  Langue : coréen.
-  Nature de l’Etat : république.
-  Chef de l’Etat : Roh Moon-hyun (a succédé à Kim Dae-jung le 15 février 2002).

Corée du Sud - Rapport annuel 2003

La dernière année de la présidence de Kim Dae-jung a été marquée par une relative amélioration de la liberté de la presse dans le pays. Seules les suites du conflit entre l’Etat et les principaux journaux conservateurs, autour d’un contrôle fiscal particulièrement sévère, sont venues ternir l’année 2002. Avec douze quotidiens, dont trois qui tirent à plus de deux millions d’exemplaire, la presse coréenne est dynamique et influente.

Commencé en février 2001, le plus important contrôle fiscal sur les médias de la décennie conduit en 2002 à la condamnation de certains dirigeants des principaux journaux conservateurs. Le total des amendes imposées aux journaux par la justice s’élève à près de 400 millions d’euros. En janvier, une cour de Séoul condamne Cho Hee-joon, propriétaire du journal Kookmin Ilbo, à trois ans de prison et trois milliards de wons (près de 2,3 millions d’euros) d’amende pour fraude fiscale et détournement de fonds. En février, Kim Byung-kwan, propriétaire du Dong-A Ilbo, est condamné pour le même motif à trois ans et demi d’emprisonnement et 4,5 milliards de wons d’amende (environ 3,5 millions d’euros). Kim Byung-keon, son frère et copropriétaire du journal, est également condamné à une peine de prison et une amende. Ils sont tous trois autorisés à rester en liberté sous caution jusqu’au jugement en appel.
Le 30 septembre, Bang Sang-hoon, président et éditeur du quotidien Chosun Ilbo, est condamné par une cour du district de Séoul à trois ans de prison et à une amende de 5,6 milliards de wons (plus de 4,5 millions d’euros) pour fraude fiscale. Il reste en liberté sous caution jusqu’à ce que son cas soit entendu en appel.
En dépit des déclarations du gouvernement qui nie toute motivation politique, les médias conservateurs sud-coréens prétendent que le contrôle fiscal et les condamnations qui ont suivi visent à faire taire les critiques dirigées à l’encontre du gouvernement du président Kim Dae-jung. Treize patrons de presse au total sont poursuivis par la justice.
Le 9 février, Lee Chang-gi, Park Joon-young et Baek Oon-jong, respectivement rédacteur en chef et journalistes du magazine Jajuminbo, sont libérés sous caution après avoir été détenus pendant plus de trois mois. Ils restent accusés d’avoir violé la loi sur la sécurité nationale en faisant l’éloge de la Corée du Nord dans des articles et des interviews publiés par le magazine et sur le site Internet jajuminbo.com. Ce magazine d’extrême gauche, enregistré en mai 2000 auprès du ministère de la Culture, publiait des articles et des interviews de personnalités nord-coréennes, et soutenait ouvertement le régime de Pyongyang et le dialogue entre les deux Corée.
Le 26 juin, Lee Jung-min et Han Yoo-jin, deux journalistes d’une web télévision, Internet-TV, sont arrêtés après avoir pénétré illégalement à l’intérieur d’une base militaire américaine avec un groupe de manifestants. Ils sont remis à la police sud-coréenne qui les détient jusqu’au 4 juillet. Ces arrestations ont lieu alors que les manifestations se multiplient contre la présence des troupes américaines dans le pays.
Le 15 juillet, Kook Hwan, ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie, insulte et bouscule Kim Eu-chul et Yoon Ki-hyun, respectivement journaliste et cameraman de la chaîne publique KBS, ainsi que Jung Chul-woo, cameraman de la télévision YTN, alors que ces derniers couvrent l’arrivée du ministre à une réunion d’un parti d’opposition.



liste pays asie
Introduction Asie et Pacifique
Actualisation Asie
Afghanistan
Australie
Bangladesh
Bhoutan
Birmanie
Brunéi
Cambodge
Chine
Corée du Nord
Fidji
Iles Salomon
Inde
Indonésie
Japon
Kiribati
Laos
Malaisie
Maldives
Mongolie
Népal
Nouvelle-Zélande
Pakistan
Papouasie-Nouvelle-Guinée
Philippines
Singapour
Sri Lanka
Taïwan
Thaïlande
Timor oriental
Tonga
Viêt-nam

voir aussi
Rapport annuel 2003 Maghreb / Moyen-Orient
Rapport Annuel 2003 Amériques
Rapport annuel 2003 Europe
Rapport annuel 2003 Afrique