Afrique Ameriques Asie Moyen-Orient Internet Nations unies
 
Portugal


-  Superficie : 92 080 km2.
-  Population : 10 033 000.
-  Langue : portugais.
-  Nature de l’Etat : république unitaire.
-  Chef de l’Etat : Jorge Sampaio.

Portugal - Rapport annuel 2003

Pour la première fois depuis le rétablissement de la démocratie en 1974, la loi permettant la levée du secret professionnel des journalistes est appliquée. Un journaliste est inculpé pour avoir refusé de violer le principe de la protection des sources journalistiques.

Le gouvernement de centre droit entame une réforme de la télévision publique portugaise (RTP), au bord de la banqueroute financière avec un passif cumulé d’un milliard d’euros. Il avait initialement affiché sa volonté de ne conserver qu’une seule chaîne généraliste de la RTP au lieu de deux et de retirer à la télévision publique les recettes publicitaires. Selon l’opposition, cette initiative constituait une menace sérieuse pour l’indépendance des médias publics et avait suscité une vive polémique. Le 16 mai 2002, le nouveau conseil d’administration de la RTP désigné par le gouvernement pour mettre en œuvre ces orientations, a été refusé par le Conseil d’opinion, un comité de sages. La Cour constitutionnelle a rejeté le 12 juin les modifications de la loi sur la télévision, estimant qu’elles ne préservaient pas l’indépendance du service public de télévision vis-à-vis du gouvernement. Le 15juillet, le Président Jorge Sampaio a approuvé une loi permettant de faciliter la fermeture d’une chaîne de service public en déficit financier. Le Conseil d’opinion perd le pouvoir de se prononcer sur la composition du conseil d’administration de la RTP. Afin de garantir l’indépendance politique de ses membres, la Haute Autorité pour les médias, une organisation indépendante, acquiert un droit de veto sur leur nomination. Le 18 décembre, Nuno Morais Sarmento, ministre en charge des médias, annonce que la RTP conservera deux chaînes hertziennes et ses ressources publicitaires.

Pressions et entraves

Le 20 septembre 2002, José Luis Manso Preto, journaliste indépendant collaborant notamment à l’hebdomadaire portugais Expresso, est détenu pendant quelques heures et inculpé par un tribunal de Lisbonne pour "désobéissance à la justice". Il a refusé de révéler ses sources dans une affaire de trafic de drogue transitant par le Maroc.Refus conforme au code déontologique des journalistes portugais, qui prévoit que "le journaliste ne doit ni révéler ses sources confidentielles d’information, même devant un tribunal, ni manquer aux engagements pris, sauf si on a essayé de l’utiliser pour véhiculer de fausses informations".



  liste pays europe
Introduction Europe et ex-URSS
Actualisation Europe et ex-URSS
Albanie
Allemagne
Arménie
Autriche
Azerbaïdjan
Bélarus
Belgique
Bosnie-Herzégovine
Bulgarie
Chypre
Croatie
Danemark
Espagne
France
Géorgie
Grèce
Irlande
Italie
Kazakhstan
Kirghizistan
Macédoine
Moldavie
Ouzbékistan
Pologne
République tchèque
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Serbie-Monténégro
Slovaquie
Suède
Tadjikistan
Turkménistan
Turquie
Ukraine

voir aussi
Rapport annuel 2003 Maghreb / Moyen-Orient
Rapport Annuel 2003 Amériques
Rapport annuel 2003 Afrique
Rapport annuel 2003 Asie