Afrique Ameriques Asie Europe Internet Nations unies
 
Emirats arabes unis


-  Superficie : 83 600 km2.
-  Population 2 654 000.
-  Langue : arabe.
-  Nature de l’Etat : fédération réunissant sept émirats.
-  Chef de l’Etat : Cheikh Zayed ben Sultan al-Nahyan.

Emirats arabes unis - Rapport annuel 2003

L’ouverture d’une "zone franche" pour les médias en 2001 à Dubaï ne semble pas avoir profondément changé la donne. Les autorités maintiennent un fort contrôle sur la presse, notamment arabophone, qui jouit de moins de liberté que la presse anglophone. Comme partout dans le Golfe, l’autocensure est de règle.

Dubaï aspire à devenir un centre régional et international de services aux médias, faisant déjà concurrence aux deux autres zones franches audiovisuelles du monde arabe, installées en Egypte et en Jordanie. Reuters, Zen TV, Middle East Business News, entre autres, ont établi leurs bureaux à Dubaï Media City qui offre, théoriquement, deux avantages : des exonérations fiscales et la liberté d’expression. Le gigantesque aéroport international de Dubaï constitue un attrait supplémentaire pour les médias internationaux. En avril 2002, la chaîne de télévision satellite arabe Middle East Broadcasting Corporation (MBC), après avoir passé dix ans à Londres, termine son déménagement à Dubai Media City. Selon son directeur général, Ali-Al-Hudaithi, "ce n’est pas seulement un changement de lieu géographique mais aussi un saut qualitatif technologique et une réduction des coûts de près de 30 % durant la première année, et plus ensuite".

La Constitution des Emirats arabes unis garantit la liberté de la presse, mais le contenu éditorial et politique des journaux demeure très contrôlé. La presse étrangère est censurée avant sa distribution. Les organes de presse écrite, officiellement des sociétés privées, sont en réalité subventionnés par les autorités. Une législation de 1988 requiert l’enregistrement de toutes les publications et dresse la liste des sujets autorisés. Les journalistes pratiquent l’autocensure dès lors qu’il est question de politique intérieure, des familles régnantes, de religion ou des relations avec les pays voisins.

Deux journalistes agressés

Le 24 décembre 2002, le journaliste Abdelhay Mohamed et le photographe Mohamed Omrane Chahed, du quotidien Al Ittihad, sont agressés par deux employés d’une entreprise en bâtiment où ils réalisent un reportage. Plusieurs dizaines de travailleurs immigrés égyptiens s’étaient plaints de leurs conditions de vie et de travail auprès du journal. Les ouvriers déclaraient ne pas avoir de contrat de travail, ne pas avoir été payés depuis longtemps et être obligés de vivre entassés dans de petites chambres. Al Ittihad avait alors dépêché les deux journalistes pour enquêter sur cette affaire. Alors qu’ils photographient les chambres des ouvriers, deux employés de l’entreprise les agressent, déchirent le carnet de Abdelhay Mohamed et cassent l’appareil photo de Mohamed Omrane Chahed. L’Association des journalistes émiratis dénonce dans un communiqué, le 26 décembre, cette "atteinte à la liberté de la presse".



  liste pays maghreb moyen-orient
Introduction Maghreb-Moyen-Orient
Actualisation Maghreb/Moyen-Orient
Algérie
Arabie saoudite
Autorité palestinienne
Bahreïn
Egypte
Irak
Iran
Israël et les Territoires occupés
Jordanie
Koweït
Liban
Libye
Maroc
Qatar
Soudan
Syrie
Tunisie
Yémen

voir aussi
Rapport Annuel 2003 Amériques
Rapport annuel 2003 Europe
Rapport annuel 2003 Afrique
Rapport annuel 2003 Asie