Afrique Ameriques Asie Europe Moyen-Orient Internet Nations unies
 
 
Comptes de Reporters sans frontières | Utilisation des fonds | Consultation des comptes

Structure des charges et des produits

En 2002, le budget de Reporters sans frontières s’élève à 3 217 666 euros. L’exercice 2002 se caractérise par le maintien d’une situation financière équilibrée. L’association a augmenté ses ressources propres et dégage un résultat bénéficiaire tout en finançant un important développement de ses activités (consulter nos comptes 2002)

Structure des produits et des charges (en milliers d’euros) :

2001 2002 progression
Produits 2 343 3 218 +37%
Charges* 2 325 2 907 +25%
Résultat 18 31 +74%

* Ces charges ne comprennent pas les fonds dédiés, adoptés par le Conseil d’administration le 27 mai 2003 pour un projet de défense des journalistes emprisonnés en Afrique et en Asie

Structure des dépenses :

(GIF)

Au cœur de l’action de Reporters sans frontières, la recherche et le travail de sensibilisation permettent de dénoncer les atteintes à la liberté de la presse et de mobiliser la presse internationale afin d’obtenir la libération de journalistes, la publication d’un journal censuré, la condamnation des responsables d’exactions graves à l’encontre des professionnels de la presse...

La recherche consiste à recueillir et à analyser l’information sur les atteintes à la liberté de la presse partout dans le monde, à organiser des missions d’enquête, à suivre la situation des journalistes emprisonnés...
Les actions de sensibilisation mobilisent les médias sur les atteintes à la liberté de la presse les plus graves (campagnes de sensibilisation diffusées par la presse écrite, les radios et télévisions nationales...).
Pour en savoir plus sur les actions de sensibilisation

Lorsque la liberté de la presse est gravement menacée dans un pays, Reporters sans frontières organise des missions d’enquête
et d’assistance qui permettent de rencontrer les autorités et les médias locaux et de mettre l’accent sur les pays concernés auprès des médias internationaux.
Pour en savoir plus sur les missions

Deux publications annuelles recensent les atteintes à la liberté de la presse (rapport annuel) et à la liberté de circulation de l’information sur Internet (rapport Internet). Ils sont des ouvrages de références pour les médias, partout dans le monde et ceux qui s’intéressent à ces problématiques. Les livres noirs présentent l’analyse d’une situation dans des pays ciblés (Israël - Autorité palestinienne, Tunisie, Algérie...)
Deux albums de photographies sont publiés à l’occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse (mai) et la Journée des parrainages (novembre).
Pour en savoir plus sur les publications

Un fonds d’assistance apporte une aide d’urgence médicale, juridique ou matérielle aux journalistes et aux médias dans des situations difficiles Pour en savoir plus sur le fonds d’assistance

Pour en savoir plus sur les actions menées en 2002

Financements publics et privés (en milliers d’euros)

Depuis quelques années, Reporters sans frontières a considérablement renforcé son indépendance financière notamment grâce à la vente de deux albums de photographies par an.

Evolution des financements

2001 2002 progression %/ produit total en 2002
Ressources propres 1 263 1 924 52% 60%
Commission européenne 496 779 57% 24%
Subventions publiques 219 291 33% 9%
Organismes privés 213 223 5% 7%

Structure des financements

Financements publics :

Ministères français : Premier ministre, ministère de la Culture et de la Communication, ministère des Affaires étrangères, ministère des affaires sociales, du Travail et de la Solidarité.

Union européenne
 : deux projets sont financés par la Commission européenne, l’un pour la défense des journalistes emprisonnés en Asie et dans les pays ACP, l’autre pour lutter contre l’impunité des responsables d’exactions graves à l’encontre des journalistes.

Financements privés  :

Ventes de deux albums de photographies respectivement en mai et en novembre, à l’occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse et de la Journée des parrainages qui assurent l’indépendance financière de l’organisation.

Opérations ponctuelles  : ventes aux enchères au profit de Reporters sans frontières (Photos de stars, vins du Languedoc Roussillon),,...

Organismes privés  : FNAC, CFAO, Fondation de France, Fondation Hachette, Caisse des dépôts et consignations, Fondation RealNetwork, SANOFI, journal Marianne, AGFA, Vivendi Universal, Rey/International Paper...


Certains partenaires apportent une contribution en nature :

Les albums de photographies de Reporters sans frontières existent grâce à une chaînes de partenaires :
Les NMPP, la Seddif, les diffuseurs et distributeurs de presse et le réseau Relay distribuent gratuitement nos albums de photographies. Le SNCF, France Rail, AAP, ICV et Promap en assurent la promotion. L’agence Nuit de Chine signe leur mise en pages.
A partir de mai 2003, Vivendi Universal Publishing Services diffuse et distribue nos albums.
Carrefour, Monoprix, Intermarché, Gifi, Casino, Cora et le site Internet alapage.com les proposent à leurs clients.

L’équipe de l’agence Saatchi & Saatchi conçoit et réalise toutes les campagnes de communication de Reporters sans frontières.

De nombreux médias apportent une importante contribution en offrant, tout au long de l’année, des espaces publicitaires gracieux pour diffuser les campagnes de communication de Reporters sans frontières.

Pour consulter les comptes 2002