Afrique Ameriques Europe Moyen-Orient Internet Nations unies
 
Pakistan 31 December 2003

Les autorités nient détenir le journaliste Khawar Mehdi Rizvi qui entame sa troisième semaine de détention au secret

Un haut responsable de la Federal Intelligence Authority (FIA) a nié devant deux juges de la Haute cour de Karachi détenir Khawar Mehdi Rizvi, collaborateur des deux reporters français de L’Express, Marc Epstein et Jean-Paul Guilloteau. Le journaliste pakistanais, régulièrement montré à la télévision publique PTV, entame sa troisième semaine de détention aux mains des services de sécurité.

Reporters sans frontières est affligée par ce mensonge d’Etat qui consiste à exhiber à la télévision un journaliste détenu au secret tout en niant devant des juges qu’il soit emprisonné. L’organisation réitère son appel au gouvernement pakistanais pour libérer le journaliste pakistanais et permettre aux journalistes français de regagner leur pays.

Le 30 décembre, un haut responsable de la Federal Intelligence Authority (FIA) a nié devant deux juges de la Haute cour de la province du Sind (sud), détenir Khawar Mehdi Rizvi. Cette audience fait suite au dépôt d’une demande d’habeas corpus de la part d’Abid Saqi, l’avocat de la famille de Khawar Mehdi Rizvi, pour tenter de mettre fin à la détention au secret du journaliste. Les juges, qui ont déclaré ne pas être satisfait de la réponse des autorités, ont demandé au directeur national de la FIA de venir répondre, le 13 janvier, de la situation de Khawar Mehdi Rizvi et des motifs officiels de sa détention.

(JPEG) Khawar Mehdi Rizvi, journaliste indépendant et collaborateur régulier de reporters étrangers, est pourtant apparu, au moins à trois reprises, dans des reportages sur la télévision publique PTV. Des témoignages mensongers ont également été diffusés par la chaîne qui tentent de faire croire que les trois journalistes avaient fabriqué un faux reportage au Baloutchistan (région frontalière de l’Afghanistan).

De leur côté, Marc Epstein et Jean-Paul Guilloteau, reporters de L’Express, sont toujours assignés à résidence dans un hôtel de Karachi après avoir obtenu une libération sous caution, le 24 décembre. Ils sont dans l’attente d’un jugement qui devrait intervenir au plus tard le 10 janvier.

Les trois journalistes ont été arrêtés le 16 décembre 2003 à Karachi. Ils venaient de réaliser un reportage sur les groupes taliban à la frontière avec l’Afghanistan. Les autorités pakistanaises reprochent aux deux Français d’être allés dans la région de Quetta sans autorisation.




archives

Asia archives
2009 archives
2008 archives
2007 archives
2006 archives
2005 archives
2004 archives
2003 archives
2002 archives
2001 archives
2000 archives

Asia press releases
3 June - North Korea
Pyongyang judges asked to be lenient with two American journalists
3 June - Afghanistan
US forces arrest a journalist in Khost
3 June - China
“Tank Man” photo displayed outside Chinese embassy in Paris on eve of Tiananmen Square massacre
2 June - China
Blocking of Twitter, YouTube, Flickr and Blogger deprives Chinese of Web 2.0
2 June - Sri Lanka
Press freedom activist badly beaten in Colombo, hospitalised