Merci pour votre soutien à Florence Aubenas
et Hussein Hanoun Al-Saadi

Florence Aubenas Hussein Hanoun Al-Saadi


Florence Aubenas, 43 ans, grand reporter pour le quotidien français Libération, et Hussein Hanoun Al-Saadi, âgé d'une quarantaine d'années, son assistant irakien, ont été enlevés le mercredi 5 janvier 2005. Ils ont été libérés le samedi 11 juin 2005.

Chronologie des événements depuis la disparition de Florence Aubenas et de Hussein Hanoun Al-Saadi (avec AFP, Reuters et Associated Press).

5 juin - 19h30 : Le président du Conseil français du culte musulman fait monter la pression
Le 5 juin, alors que se multipliaient les manifestations de soutien à Florence et Hussein en France, Dalil Boubakeur, le président du Conseil français du culte musulman, a lancé un « appel très pressant » à la libération des otages. « Au nom de l’Islam, au nom des valeurs de l’Islam, valeurs de tolérance, d’humanisme, de respect et au nom de la religion musulmane, je lance cet appel très pressant pour rendre les deux otages à leurs familles dans un délai très proche », a déclaré le recteur de la Mosquée de Paris dans un communiqué solennel lu à l’antenne de France 3 Nord-Pas-de-Calais. Cet appel devrait être retransmis sur la télévision satellitaire qatarie Al-Jazira.


5 juin - 17h32 : Le ras-le-bol du Club de la presse de Marseille
Le président du Club de la presse de Marseille, membre du comité de soutien à Florence et Hussein, Jean Kéhayan, a dénoncé dimanche 5 juin, à l’occasion de l’initiative maritime marseillaise qui réunissait 150 bateaux, « les stratégies de secret et de raison d’Etat » : « On nous dit que 100 personnes travaillent sur cette affaire. Ces gens ont le devoir de nous informer. (...) On est très en colère. Il faut passer à l’étape des coups de gueule. Les Roumains ont réussi, les Italiens aussi. Il n’y a pas de raison pour que notre diplomatie soit une diplomatie de bas-étage et de seconde zone. »


5 juin - 15h12 : La France salue l’appel d’oulémas en faveur des otages
Dimanche 5 juin, Philippe Douste-Blazy, ministre des Affaires étrangères, a salué l’appel lancé par le cheikh Ben Beyyah, président de la Commission du dialogue et vice-président de l’organisation mondiale des Oulémas musulmans, en faveur de Florence et Hussein. « En ce 150e jour de captivité de Florence Aubenas et d’Hussein Hanoun, les autorités françaises s’adressent à l’ensemble des hautes autorités musulmanes et les remercient des interventions bienveillantes qu’elles voudront bien entreprendre afin de parvenir à la libération des deux otages », a déclaré le ministre. L’ouléma mauritanien avait exhorté depuis Djeddah (ouest de l’Arabie saoudite), quelques heures auparavant, « les honorables combattants de la résistance à relâcher leur otage française, la journaliste Florence Aubenas, et son chauffeur Hussein Hanoun ».


4 juin - 19h35 : Sixième réunion des directeurs de rédaction des médias le 7 juin
Samedi 4 juin, la direction de l’Agence France-Presse a annoncé que des directeurs de rédaction des médias se réuniraient le mardi 7, à son siège parisien, afin de réfléchir à une façon de travailler et d’agir ensemble pour obtenir la libération des otages.


3 juin - 13h15 : Le ministre sortant des Affaires étrangères : l’Etat français travaille "sans relâche" à la libération de Florence Aubenas
"Les services de l’Etat travaillent sans relâche depuis le début et en ce moment même, avec l’espoir permanent de les faire revenir à la maison", a déclaré le 3 juin le ministre sortant des Affaires étrangères, Michel Barnier, en faisant ses adieux au Quai d’Orsay à la veille du 150e jour de détention des otages. S’adressant aux fonctionnaires du ministère, il a rappelé "les disparitions et les prises d’otages que nous avons toujours gérées discrètement, sérieusement, avec le ministère de la Défense". Outre la journaliste de Libération, M. Barnier a mentionné ses confrères Christian Chesnot et Georges Malbrunot, "aujourd’hui libres", ainsi que Fred Nérac, disparu en Irak en mars 2003, et Guy-André Kieffer, disparu en avril 2004 en Côte d’Ivoire. Leurs familles "ont droit à la vérité", a déclaré le ministre sortant avant de citer également Ingrid Betancourt "et tant d’autres avec elle" détenus depuis plus de trois ans en Colombie.


2 juin - 14h49 : Cheikh Fadlallah appelle à la libération de Florence
Au 148e jour de détention de Florence Aubenas et de Hussein Hanoun, Cheikh Mohammad Hussein Fadlallah, autorité spirituelle de l’islam chiite, a appelé dans un communiqué à la libération de la journaliste française. « En tant que musulman, je condamne énergiquement l’enlèvement de la journaliste Florence Aubenas. Je le considère comme un crime barbare car il porte atteinte à une profession dont la mission est d’informer », a-t-il déclaré après avoir rencontré une délégation de Reporters sans frontières (RSF), dirigée par le secrétaire général, Robert Ménard. « Ces enlèvements portent également atteinte à l’image de l’islam et des Irakiens en les montrant comme des gens barbares », a-t-il ajouté.


28 mai - 13h05 : L’ex-otage Marie-Jeanne Ion solidaire de Florence Aubenas
La journaliste roumaine Marie-Jeanne Ion a appelé, le 28 mai, à la mobilisation pour Florence Aubenas toujours détenue en Irak : "Où qu’elle se trouve actuellement, Florence doit être forte physiquement et moralement. Nous pensons tous à elle. La mobilisation permet de lui redonner l’espoir et la force morale de continuer", a déclaré la journaliste au correspondant de Libération à Bucarest. "La famille doit pouvoir avoir confiance en tous ceux qui œuvrent pour sa mise en liberté. Moi et ma famille, nous exprimons toute notre solidarité à Florence et sa famille."


25 mai - 10h18 : Jean-Pierre Raffarin a déclaré avoir "des informations" sur les otages
Le Premier ministre, invité le 25 mai sur la chaîne LCI, et interrogé sur la réalité des informations dont disposeraient les services de renseignements, a déclaré : "Nous avons des informations que je ne peux pas vous communiquer dans l’intérêt de la vie des otages."


23 mai - 13h55 : Pour Laurent Joffrin du Nouvel Observateur, la situation "serait proche de celle des otages du Liban"
Laurent Joffrin, directeur de la rédaction du Nouvel Observateur, a déclaré à l’issue de la réunion des directeurs de rédaction : "Il est quasiment impossible d’avoir des informations sûres car les tractations sont bienentendu secrètes. Nous avons seulement eu quelques éléments sur le commanditaire, qui ne serait peut-être pas en Irak. La situation de Florence et Hussein serait proche de celle des otages du Liban, pour lesquels la revendication n’était parvenue que quatre mois et demi après leur enlèvement". Quant à la libération des trois journalistes roumains, Laurent Joffrin a estimé qu’elle ne devait pas susciter un excès d’optimisme sur le sort de la journaliste de Libération. "Nous sommes plutôt interloqués que rassurés. Cela laisse en effet plutôt supposer que le schéma est, dans le cas de Florence et Hussein, différent. Jusqu’à présent, il n’y a pas, a priori, de demande de rançon et cela fait très longtemps que nous n’avons pas de nouvelles", a souligné Laurent Joffrin.


23 mai - 13h55 : "Une histoire moins limpide" que celle des journalistes roumains, selon Serge July
A l’issue d’une réunion des directeurs de rédaction dans les locaux du Nouvel Observateur et au lendemain de la libération de trois journalistes roumains, Serge July a estimé que l’enlèvement de Florence Aubenas et Hussein Hanoun était "une histoire moins limpide". Il a également établi une distinction avec le cas des journalistes français Christian Chesnot et Georges Malbrunot, libérés le 21 décembre après 124 jours de captivité en Irak. "Ce n’est pas un groupe de la résistance déclaré comme c’était le cas avec Chesnot-Malbrunot. Je crois que les autorités ont énormément de mal à identifier encore les commanditaires. Ce n’est pas parce que nos services seraient moins performants que d’autres. La situation de la France est délicate en Irak. C’est un pays où finalement nous avons peu d’amis. C’est plus difficile peut-être pour la France de gérer ces questions d’otages que pour des pays qui font partie de la coalition", a-t-il ajouté sur RTL.


> Afficher toute la chronologie

Placez une bannière sur votre site

Reporters sans frontières vous propose de placer sur votre site Internet une bannière renvoyant vers la page spéciale http://aubenas.rsf.org consacrée à la disparition de l’envoyée spéciale de Libération et de son guide.

Voici également le code HTML que vous pouvez utiliser pour intégrer directement l’image avec le bon lien dans vos pages :
- lien vers le site en français :
<a href="http://aubenas.rsf.org"><img src="http://www.rsf.org/rsf_aubenas.gif" width="468" height="60" border="0"></a>
- lien vers le site en anglais :
<a href="http://www.rsf.org/rubrique.php3 ?id_rubrique=461"><img src="http://www.rsf.org/rsf_aubenas.gif" width="468" height="60" border="0"></a>
- lien vers le site en arabe :
<a href="http://www.rsf.org/rubrique.php3 ?id_rubrique=465"><img src="http://www.rsf.org/rsf_aubenas.gif" width="468" height="60" border="0"></a>

<

5 juin - 11h53 : A Lille, 500 femmes courent en soutien à Florence et Hussein
5 juin - 10h27 : A Marseille, 150 bateaux et 150 messages
5 juin - 10h12 : 2000 vététistes au plateau de Saclay pour soutenir Florence et Hussein
4 juin - 22h15 : Une montgolfière s’envole du château de Versailles pour Florence et Hussein
4 juin - 18h35 : Une pétition de soutien remise le 7 juin à l’Elysée
Afficher toute la mobilisation
Messages de soutien
Afficher une bannière sur votre site
Le comité de soutien "Pour Florence et Hussein"
Le site du comité de soutien à Ingrid Betancourt

Espace presse téléchargements
Téléchargez des photos, bâches, encarts presse...

2 disparus, 14 kidnappés


1er.06 - Irak
Un journaliste tué et trois autres blessés dans des attentats à la bombe
28.05 - Irak
Actions en justice du Premier ministre contre la presse : un pas en avant, un pas en arrière
22.05 - Irak
Réouverture de l’enquête sur la mort de Couso
20.05 - Irak
Attaques sur Internet : Le gouvernement irakien poursuit sa campagne contre les médias indépendants
15.05 - Irak
Abandon des plaintes contre deux quotidiens
22.04 - Irak
Kurdistan, menaces sur la liberté de la presse
7.04 - Irak
Réduction de peine pour le lanceur de chaussures
10.03 - ّIrak
Deux journalistes tués et plusieurs autres blessés dans un attentat
3.01 - Irak
Une journaliste blessée par des soldats américains, Reporters sans frontières demande une enquête du commandement
16.12 - Irak
Reporters sans frontières demande la clémence pour Mountazer Al-Zaidi